Thaïlande Dive Site

Scuba Diving Tips Been diving in Thaïlande? Please Vote!

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (1 votes, average: 4.00 out of 5)
Loading...
It'd be great to hear about your experience!
Click here to share your recommendations Diver Smiley

Iles paradisiaques perdues sur un océan sans fin, végétation luxuriante, forte empreinte culturelle, sites de plongée aussi beaux que fréquentés… Il n’est pas nécessaire d’être allé en Thaïlande pour en avoir déjà une petite idée. Mais si on connait le pays à travers ce qu’on nous en raconte, mieux vaut se forger notre propre opinion… en y allant tout simplement ! Et vous constaterez par vous-mêmes que sa réputation est amplement justifiée.

Ses nombreux kilomètres de côte permettent à la Thaïlande de disposer d’autant de sites de plongée que de centres pour vous y amener. L’éventail des services proposés en termes de plongée est large : Formations, explorations, et même mini croisières ! Vous pourrez parcourir les parcs nationaux des îles Similan ou Surin, qui sont réputés pour leur vie marine exceptionnelle.

Mais ne vous y trompez pas, la richesse marine du pays ne tient pas à un lieu unique : Ainsi de la mer Andaman au Golfe de Thaïlande, chaque site saura vous charmer par des atouts uniques. De Kho Phi Phi et ses requins léopards aux eaux claires et calmes de Racha Yai, en passant par Ko Doc Mai pour les amateurs de photographie macro, il y en a pour tous les goûts ! Laissez-vous tenter par cette destination accessible à tous, qui vous immergera dans un monde bien éloigné de celui que l’on connait. Pour notre plus grand bonheur.

PLONGER

Une vie sous-marine exceptionnelle accessible à des prix imbattables : La Thaïlande s’impose comme la destination privilégiée des plongeurs friands de nouveaux horizons. Cependant la notoriété peut mener aux excès, et l’on se bouscule souvent à l’entrée des sites, très fréquentés. Mais si elle peut parfois être pesante cette affluence a certains avantages : Les prestataires touristiques abondent, permettant une grande flexibilité dans les services proposés. Vous pourrez construire vos vacances « sur mesure » !

Où plonger

Les activités de plongée se déroulent essentiellement dans deux régions principales : Le golfe de Thaïlande (avec les îles de Koh Samui et Koh Tao) et la mer d’Andaman (qui compte notamment les îles de Koh Lanta, Koh Phi Phi, Surin, Similan et Phuket).

Le golfe de Thaïlande

Koh Chang

Avec une vingtaine de sites proposés, l’île de Koh Chang accueille aussi bien les plongeurs expérimentés que les débutants. Lentement mais sûrement, elle s’impose dans les quelques destinations incontournables de Thaïlande pour le plongeur. On y trouve entre autres de nombreux coraux (corail cuir, corail souple), des cnidaires, des gorgones, des fouets de mer…

Les sites les plus célèbres sont Hin Luk Bat, Hin Rap et le HTMS Chang 712, qui est une épave artificielle.

Koh Samui

Située au sud de Koh Tao, cette île très touristique concentre de nombreux sites de plongée, accessibles à tous les niveaux. Les débutants apprécieront les récifs coralliens à moins de 30 minutes de navigation, tandis que les plus expérimentés iront chercher le requin-baleine sur Sail Rock : Autour d’un rocher perdu en pleine mer, vous plongerez le long d’un mur peuplé d’éponges où des murènes aux yeux blancs montrent le bout de leur nez. Une cheminée située à 18m de fond constitue le point d’intérêt principal de la plongée. Elle est en effet tapissée de Chanda Ranga (glassfish en anglais), poissons transparents de très petite taille.

Cependant les sites les plus réputés sont un peu plus loin, dans le magnifique archipel d’Ang Thong… Imaginez 50 îlots vierges, préservés des influences humaines, loin de toute pollution. Ce parc national abrite de nombreuses espèces rares, qui viennent s’y reproduire. Plongeurs ou bien simples nageurs affectionnant le snorkeling, vous trouverez dans ces eaux un paradis marin comme il en existe peu.

Koh Tao

Connue pour son ambiance jeune et festive, Koh Tao abonde de centres de plongée (on en compte au moins 50 répartis sur toute l’île !). Idéale pour les plongeurs débutants ou pour les amateurs de snorkeling, cette destination phare des moins de 30 ans compte aussi des sites très prisés : Chumphon Pinnacle (Aussi fréquenté qu’impressionnant, ce site compte quatre secs immergés qui s’enfoncent jusqu’à 35 m. Au programme : Requins gris de récif, barracudas, fusiliers, platax… et parfois même un requin-baleine solitaire) et Sail Rock.

La mer d’Andaman

Koh Lanta

Outre son nom qui nous évoque immédiatement un show télévisé bien connu, l’île de Koh Lanta bénéficie d’une biodiversité marine peu commune : Requins léopards, barracudas, thons, et poissons exotiques par milliers. On retiendra les sites de Hin Daeng et Hin Muang, situés au sud à 2h de navigation. Il s’agit de deux rochers séparés de 500 m l’un de l’autre. Une visibilité incroyable vous permet de canarder et d’observer sans retenue les pélagiques présents : Requins gris ou pointes noires, requins-baleines, banc de thons, raies manta, etc.

Une sortie à la journée est proposée pour découvrir ces deux sites figurant parmi les plus beaux de Thaïlande.

Koh Lipe

D’innombrables récifs autour d’une trentaine d’îles situées au cœur du Parc National Marin de Taruato.

Koh Phi Phi

La grande caractéristique de cette île est son architecture. C’est aux pieds d’imposantes falaises calcaires que la vie marine s’organise : On trouve dans ces eaux un véritable jardin de corail, peuplé de poissons colorés dignes des meilleurs films d’animation. Le relief quant à lui n’est pas en reste, puisqu’on peut observer de nombreuses grottes et cavernes ainsi que des tombants impressionnants. D’immenses rochers émergent hors de l’eau, dressant leur silhouette claire devant des plages interminables au sable immaculé.

Pour les plongeurs, deux sites à ne rater sous aucun prétexte : Bida Nai (tombants couverts de gorgones, de palourdes et de coraux harpes. Des petits tunnels permettent au plongeur intrépide de traverser les épaisses roches, et un banc de sable accueille le sommeil des requins léopards), et Bida Nok (très semblable au précédent, ce site s’en différencie par ses coraux dur et mous multicolores. De nombreux requins parcourent la zone, et il n’est pas rare d’observer des tortues marines ou des serpents de mer).

N’oubliez pas de ramener de Kho Phi Phi une carte postale, souvent très représentative de son architecture terrestre comme marine si particulière.

Krabi

Lieu stratégique pour rejoindre les îles de Koh Hin Daeng, Koh Phi Phi et Koh Hin Muang, la vie marine y abonde. Si Hin Daeng et Hin Muang se trouvent à deux heures de navigation, ils constituent les plus beaux sites de la région et peuvent être faits en une journée.

Surin

Situées au nord, les îles Surin ont conservé un caractère sauvage et préservé. L’archipel est connu pour sa forte densité de coraux et la présence de nombreux pélagiques.

Trois noms de sites à retenir, qui figurent parmi les plus beaux de Thaïlande : Koh Bon (mur de 33 m le long duquel vivent des requins léopards, des raies manta ainsi que de très beaux coraux mous), Koh Tachai (présence des extraordinaires crabes-porcelaines, requins léopards, coraux-éventails, et ponctuellement de requins-baleines), et Richelieu Rock (le plus célèbre… On y rencontre souvent des requins-baleines, raies manta, grands mérous, barracudas ainsi que des êtres plus petits tels que les crevettes-arlequins) .

Similan

Les 9 îles qui constituent l’archipel des Similan bénéficient d’un statut de réserve naturelle depuis 1982. Cette mesure a favorisé le développement de la vie marine des eaux alentours, qui abondent de vie. Vous nagerez entre d’épais blocs de granit qui forment de nombreuses grottes sous-marines, vous survolerez des tombants vertigineux et contemplerez de splendides formations coralliennes. Tout cela au milieu d’une faune digne d’un aquarium : Hippocampes, nudibranches, requins léopards, pointes blanches et pointes noires, raies manta, tortues… autant d’espèces fascinantes réparties sur un peu plus de 20 sites de plongée.

On retiendra les plus célèbres : Christmas Point (sur l’île Similan n°9, ce site offre une architecture sous-marine incroyable autour de laquelle vit une importante variété de poissons, parfois perturbés par le passage de raies manta), Elephants Head (Sur l’île de Similan n°7, un gros rocher est le point de rendez-vous des différents courants, qui en tourbillonnant gonflent des forêts de coraux mous. De gigantesques gorgones parsèment l’entrée de multiples canyons et tunnels dans lesquels se glissent les plongeurs non claustrophobes, tandis que tous peuvent admirer des raies pastenagues, requins de récif divers, perroquets, poissons-anges, balistes-titans, etc…) et enfin Fantasea Reef (sur l’île Similan, n°8, c’est sûrement la plus belle plongée de la région… Entre 18 et 25 m, des blocs de granit forment un paysage de canyons et d’arches emplis de balistes, carangues, chirurgiens, mérous, napoléons et bien d’autres).

Phuket

Etape incontournable des touristes, la « Perle du Sud » est le centre névralgique de la région. La plupart des bateaux-croisières y commence son voyage, et les sites de plongée y sont faciles d’accès. Sous l’eau, c’est un festival de couleurs. Les fonds regorgent de petits poissons coralliens, hippocampes, porcelaines… et d’habitants plus imposants tels que des raies manta. Vous aurez la possibilité d’effectuer des sorties à la journée, qui vous mèneront sur les sites d’Anemone Reef (Comme son nom le sous-entend, Anemone Reef est réputé pour sa population importante d’anémones et ses espèces associées : Poissons-clowns, thons, barracudas…), Phi Phi Island, Racha Yai et Shark Point (Au sein d’une réserve marine protégée, ce site foisonne de vie. Outre quelques requins-léopards, on trouvera des poissons-lions, des poissons-scorpions ainsi que des poissons-globes évoluant au milieu des coraux mous au teint rosé).

On peut également citer l’épave King Cruiser, qui gît depuis 1997 entre Phuket et Koh Phi Phi. Posé sur un fond de 30 m, le navire s’étire sur une longueur de 85 m. Une faune diverse s’y est installée, au grand plaisir des plongeurs. Barracudas, carangues et thons font partie des nouveaux résidents.

Une visibilité excellente clôt la présentation de ce lieu accessible à tous les niveaux. Mais chaque atout a son revers, et Phuket est victime de sa facilité d’accès : Le tourisme de masse y est installé et les sites ne désemplissent pas.

Archipel de Mergui (Birmanie)

Territoire birman, cet archipel accueille de nombreuses croisières plongées partant de Phuket et de Khao Lak.

Meilleure saison

La météo en Thaïlande… Il faut tout d’abord distinguer le climat « chaud et sec » du climat « chaud et humide ». De plus, les tendances variant beaucoup du nord au sud il faut différencier le golfe de Thaïlande (avec les îles de Koh Samui et Koh Tao) et la Mer d’Andaman (avec Phuket, Koh Lanta et Koh Phi Phi). Pour résumer, on peut établir les meilleures périodes pour plonger comme suit :

  • Golfe de Thaïlande : de mai à octobre
  • Mer d’Andaman : de novembre à mai
  • Saison des requins-baleines : de février à mai

Les conditions de plongée

La visibilité est en général excellente, pour peu qu’on parte à la bonne saison. Quelques repères en fonction des lieux concernés:

Golfe de Thaïlande : Entre 10m et 30m suivant le courant et le vent présents

Mer d’Andaman : De 5m à plus de 50m suivant la zone, les courants et la période de l’année. Une bonne visibilité est néanmoins souvent incompatible avec la présence de grands pélagiques comme les raies manta ou les requins-baleines, ces derniers se nourrissant essentiellement de plancton, témoin d’une eau chargée…

Qu’en est-t-il des courants ?

Retenons qu’en Thaïlande, la force des courants varie énormément suivant le lieu. Un site ponctué de roches ou bien abrité derrière un tombant ou des formations coralliennes n’aura aucun courant, tandis que les sites exposés seront brassés par de puissants mouvements d’eau… ce qui aura l’avantage de favoriser le passage de gros animaux. A vous de choisir, en fonction de vos préférences mais aussi de votre niveau.

Aucun niveau de plongeur n’est nécessaire pour vous envoler pour la Thaïlande ! Du baptême au plongeur autonome, toutes les catégories sont représentées dans ce pays. Tombants, secs, grottes, épaves ou jardins coralliens ; la pluralité des sites proposés permet de satisfaire au goût de chacun.

La température de l’eau oscille entre 30°C en été et 26°C en hiver. L’occasion de pouvoir (enfin) plonger en tenue légère !

Faune et flore sous-marine

Si autant de visiteurs –et en particulier de plongeurs- se pressent aux portes de la Thaïlande, c’est qu’il y a une raison. En plus d’être une destination présentant un grand intérêt culturel, le pays est avant tout un immense réservoir de vie marine. Du plus petit des nudibranches au plus grand requin-baleine, toute la gamme des espèces est représentée dans ces eaux.

Ainsi que vous aimiez les grands prédateurs (requins divers, raies manta, tortues, barracudas, thons, murènes…) ou les petits habitants des récifs coralliens (hippocampes, poulpes, labres, perroquets, chirurgiens, poissons-ange, poissons-clowns, etc), vous trouverez dans ces eaux votre bonheur. Cependant la flore n’a rien à envier à la faune, puisque les coraux, gorgones et anémones sont légion autour des îles.

Les îles Similan sont particulièrement réputées pour leurs colonies d’éponges, bénitiers, gorgones… mais aussi quelques grands animaux tels que les napoléons, thons, carangues, raies, requins de toutes sortes, etc. On retiendra le site Richelieu pour le passage fréquent de requins-baleines et de raies manta.

Enfin, les noms de Hin Deang et Hin Muang doivent rester dans un coin de la tête de tous les plongeurs amateurs de plongées dérivantes. Ces sites proposent d’allier les fonds magnifiques et colorés de ces îles avec un courant puissant qui porte le plongeur expérimenté tout au long de sa plongée.

Les resorts de plongée

La Thailande a l’avantage de bénéficier d’un très grand nombre de prestataires touristiques, et ce à tous les prix. Les hôtels ne font pas exception à la règle, et chacun y trouvera un hébergement adapté à ses goûts et à son budget.

Quelques belles adresses sur les différentes îles :

Phuket

Karon Sea Sand Resort and Spa : Hôtel 3 étoiles situé près de la plage de Karon Beach.

Koh Phi Phi

Phi Phi Island Village Beach Resort : Cet hôtel situé au nord-est de l’île bénéficie d’une plage privée connue pour sa tranquillité.

Koh Lanta

Pimalai Resort & Spa : Splendide 5 étoiles perdu au cœur d’une végétation luxuriante, ce resort est posé sur une longue plage de sable blanc.

Royal Lanta Resort & Spa: Un magnifique établissement 3 étoiles situé sur la plage de Klong Dao et entouré d’un jardin tropical.

Koh Tao

Charm Churee Villa Hotel & Resort : Hôtel 3 étoiles de toute beauté installé dans le creux d’une petite baie.

Koh Samui

W Retreat Koh Samui : Pour les gros budgets… Cet hôtel 5 étoiles est à la hauteur des plus grands hôtels, alliant un service haut de gamme à une décoration moderne. Le luxe avec un « L » majuscule, installé dans un cadre de carte postale.

Baan Haad Ngam Boutique Resort : Hôtel 3 étoiles posé sur le sable de la superbe plage de Chaweng. Une architecture traditionnelle séduira les touristes en quête d’un lieu calme et relaxant.

Liveaboards et bateaux de croisière de plongée

Outre de magnifiques hôtels posés en bord de mer ou plongés dans de splendides jardins tropicaux, la Thaïlande propose également des croisières.

Certains archipels ne sont accessibles qu’en bateau, s’extirpant ainsi du tourisme de masse. De somptueux navires accueillent les plongeurs navigateurs pour les emmener découvrir les plus beaux sites marins. Accessible entre novembre et avril, ce service des liveaboards propose de nombreuses embarcations.

Quelques-unes à retenir :

The Junk Liveaboard : Superbe bateau en bois qui vous emmènera plonger sur les îles Similan, Surin et Richelieu. Croisières de 5 à 7 jours.

Thailand Aggressor Liveaboard : Appartenant à la célèbre flotte Aggressor, ce navire grand confort parcourt pendant une semaine les trésors de la mer d’Andaman.

Guide général (comment y aller, se déplacer, permis, etc)

Comment se rendre en Thaïlande ? Le pays compte de nombreux aéroports internationaux, qui lui assurent un accès facile par les voyageurs du monde entier. Première étape : Vous devrez rejoindre Bangkok. Une fois arrivés dans la capitale du pays, vous pourrez prendre un second avion qui vous rapprochera de votre destination finale. Les derniers kilomètres vous séparant de l’hébergement que vous aurez choisi se feront en général en bus ou en bateaux.

Quelques aéroports situés à proximité des différentes destinations :

  • Aéroport international de Phuket (pour les îles Surin et Similan)
  • Aéroports internationaux de Surat Thani et Koh Samui (pour Koh Tao)
  • Krabi Airport (pour Koh Lanta et Koh Phi Phi)

En ce qui concerne les déplacements au sein du pays, de nombreux moyens de transports sont à la disposition du voyageur : Bus, bateaux, mais aussi vols domestiques entre les îles. Ces derniers sont nombreux et réguliers, et desservent beaucoup de villes secondaires qui possèdent leur propre aéroport.

Pour ce qui est de la durée de votre séjour… Deux semaines semblent être un minimum. L’idéal pour le plongeur est de prévoir une semaine sur un bateau de croisière et une semaine « à terre » pour visiter des lieux importants.

CONCLUSION

La Thaïlande n’a plus à faire ses preuves en matière de plongée. Souvent privilégié pour un premier voyage plongée, le pays s’adapte parfaitement à toutes les demandes : Du débutant au confirmé, de l’amateur de spéléologie au fan de photographie, tous les plongeurs trouveront leur bonheur dans les eaux turquoises des archipels thaïlandais. Mais à chaque atout son revers, et les sites de Thaïlande sont souvent victimes d’une très grande concentration de touristes avides de découvrir des fonds marins jadis préservés.

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Name

Email

Website

*